Nystagmus

Nystagmus horizontal,
vertical ou rotatoire

Le nystagmus bat le plus souvent dans le sens horizontal. Il peut aussi battre dans le plan vertical. Lorsque les yeux tournent sur eux même, on parle de nystagmus rotatoire ou torsionnel. Si les yeux battent dans plusieurs directions, le nystagmus est multidirectionnel.

Nystagmus pendulaire
et nystagmus à ressort

Lorsque le mouvement rythmique du nystagmus a une vitesse constante, le nystagmus est pendulaire. Si le mouvement est plus rapide dans un sens que dans l’autre, il est dit à ressort.

enregistrement d'un nystagmus pendulaire par vidéo-nystagmographie
enregistrement d'un nystagmus pendulaire par vidéo-nystagmographie
enregistrement d'un nystagmus à ressort par vidéo-nystagmographie
enregistrement d'un nystagmus à ressort par vidéo-nystagmographie

L'oeil qui tremble

Le nystagmus donne l’impression que les yeux tremblent. Ce tremblement peut être plus ou moins visible selon l’intensité du nystagmus, donnant au regard un aspect très particulier. Cela peut d’ailleurs être source de gêne sociale et relationnelle. Curieusement, la personne atteinte de nystagmus ne voit habituellement pas ses yeux trembler lorsqu’elle se regarde dans la glace.

Cause du nystagmus

généralités

Le nystagmus est lié à une anomalie du système de fixation du regard. Ce système reçoit des informations provenant de la vision des deux, mais aussi de différentes structures neurologiques. Toute anomalie visuelle sévère peut provoquer un nystagmus, de même que diverses atteintes neurologiques. Parfois, l’origine est génétique, plusieurs membres d’une même famille pouvant être atteints. Lorsqu’aucune cause n’est retrouvée, on parle de nystagmus essentiel. Lorsque l’origine d’un nystagmus n’est pas évidente, il est habituel d’en rechercher la cause par des examens plus ou moins nombreux.

Nystagmus chez l'enfant

nystagmus congénital, du bébé et du nourisson

Un nystagmus congénital apparait le plus souvent après quelques semaines ou quelques mois de vie. Le terme "congénital" est donc sans doute mal choisi mais c’est le terme consacré pour parler du nystagmus du bébé ou du nourrisson. La vision est difficile à apprécier chez l’enfant et il n’est pas possible de prédire à l’avance quelle sera l’acuité visuelle de l’enfant lorsqu’il aura atteint l’âge adulte.

nystagmus lié au strabisme

Certains types de strabismes s’accompagnent d’un nystagmus. C’est le cas de la plupart des strabismes congénitaux sans développement de la coopération binoculaire. L’intensité du nystagmus est alors très variable d’un cas à l’autre. On parle souvent de nystagmus manifeste/latent.

Nystagmus acquis chez l'adulte

Un nystagmus acquis chez l’adulte est en principe d’origine neurologique. Le nystagmus bat alors souvent dans le plan vertical. Si le contexte n’est pas évident, si le nystagmus est asymétrique, un bilan neurologique et une imagerie cérébrale par IRM sont recommandés.

Nystagmus et paralysie oculomotrice

Certaines paralysies oculomotrices s’accompagnent d’un nystagmus. Un bilan neurologique et une IRM cérébrale paraissent là aussi nécessaires.

Nystagmus et albinisme

L’albinisme est une maladie caractérisée par une absence de pigment au niveau de la peau, des cheveux, et des yeux. La vision d’une personne atteinte d’albinisme oculaire est souvent basse car le pigment est nécessaire pour la maturation de la rétine et des nerfs optiques. Un nystagmus est fréquent en cas d’albinisme, de même qu’un strabisme.

Développement de la vision

Pour que la vision se développe, c’est-à-dire pour que les aires visuelles du cerveau reçoivent une information visuelle de bonne qualité, l’image formée sur le fond d’œil doit être stable. Le nystagmus est donc à l’origine d’une vision de mauvaise qualité et donc d’un mauvais développement visuel. La vision peut aussi être détériorée par les anomalies sous-jacentes à l’origine du nystagmus.

La vue qui tremble (oscillopsies)

Un enfant présentant un nystagmus congénital, malgré l’instabilité du regard, ne voit pas le monde visuel bouger. Cela est lié aux capacités d’adaptation du système visuel qui peut réinterpréter le monde visuel au cours de sa période de maturation. En revanche, un nystagmus acquis chez un adulte entraîne la perception du monde en mouvement. C’est ce qu’on appelle des oscillopsies. Le cerveau de l’adulte n’est plus capable de s’adapter à cette vision du monde en mouvement car sa période de maturation est terminée.

Torticolis oculaire et position de blocage

Souvent, que ce soit pour un nystagmus congénital ou pour un nystagmus acquis, le nystagmus peut diminuer dans certaines positions du regard. On parle de position de blocage ou d’atténuation du nystagmus. La personne a alors tendance à positionner sa tête de manière à utiliser cette zone du regard où la vision est meilleure. On parle alors de torticolis oculaire. Parfois, la zone de blocage correspond à la vision de près. Il n’y a pas de torticolis dans ce cas car c’est le mouvement de convergence qui détermine le blocage du nystagmus. Les positions de blocage et les positions de torticolis oculaires sont à la base de la chirurgie du nystagmus.

Opération du nystagmus

La plupart des nystagmus peuvent bénéficier d’une opération chirurgicale. Le but de cette opération est de diminuer l’intensité du nystagmus, de supprimer les positions de torticolis liées au nystagmus, d’améliorer l’acuité visuelle et le confort visuel dans le regard droit devant. Les principes chirurgicaux sont décrits dans la page dédiée aux opérations des yeux et les techniques chirurgicales dans celle dédiée à la chirurgie du strabisme, l’opération du nystagmus portant sur les muscles oculomoteurs, comme pour le strabisme.

Votre demande de rendez-vous




paris

Centre Ophtalmologique Etoile

230 rue du Faubourg Saint-Honoré - 75008 Paris

01 56 88 36 20

nancy

Cabinet d'ophtalmologie

11 rue de la Ravinelle - 54000 Nancy

03 83 32 94 98